Les différents réseaux mobiles

Qu’est ce qu’un réseau mobile ?

Un réseau de téléphonie mobile permet à tout appareil connecté sans fil, notamment les smartphones et les tablettes, d’établir des communications. Ceci est rendu possible grâce à une fréquence, qui est une onde se propageant et permettant de diffuser des informations.

Téléphoner, envoyer des messages ou des MMS, accéder à une messagerie électronique, surfer sur le web ou consulter des applications, le réseau mobile s’applique à de nombreux usages.

Tous ces usages peuvent être effectués simultanément, que les utilisateurs soient immobiles ou en mouvement, y compris lors de déplacements à grande vitesse et sur une grande distance.

Les appareils connectés sont généralement conçus pour être rétrocompatibles . Ainsi, un téléphone 4G peut communiquer via un réseau 3G par exemple. 

Quelques données clés

La 2G

La 2ème génération, aussi appelée réseau GSM (Global System for Mobile Communications), fonctionne toujours et permet uniquement des échanges de type voix. Elle utilise les bandes de fréquences comprises entre 900 MHz et 1800 MHz. Son débit ne dépasse pas les 10Kbit/s, et sa forme la plus aboutie (EDGE) se limite à 200Kb/s.

La 3G

La 3ème génération, aussi appelée l’UMTS (Universal Mobile Telecommunications System), est le réseau le plus utilisé et le plus connu du grand public en Europe. Introduite vers les années 2000, elle permet de transférer de la voix et des données.

La technologie 3G est plus performante que le GSM dans le traitement du signal : la 3G peut fournir des débits allant de 1,9Mbit pour la première version à 40Mbits/s avec le H+ qui en est la version la plus récente. L’UMTS utilise des bandes de fréquences comprises entre 900 MHz et 2100 Mhz. 

Avec la 3G, nous avons connu une nette amélioration des terminaux mobiles aussi bien au niveau du design que de la capacité : elle a marqué l’avènement et l’essor des smartphones.

Les abonnés étaient désormais en mesure de surfer sur le web, gérer leurs courriels, d’envoyer des photos et des vidéos, télécharger de la musique et bien sûr téléphoner avec le seul et même appareil. Avec la demande de plus en plus croissante des utilisateurs en termes de débit, la 3G a connu une évolution appelée 3,5G ou 3G+.

Le réseau H+

Le H+ est considéré comme l’évolution de la 3G car il fonctionne grâce à deux bandes de fréquences UMTS. Son débit maximal théorique en H+ est de 42,0 Mbit/s, sec qui est plus que la 3G et moins que la 4G, mais tout de même confortable.

La 4G

La 4ème génération, aussi appelée LTE (Long Term Evolution) est la plus moderne des technologies actuellement commercialisées.

Cette technologie offre des échanges de données à plus 150 Mbit/s, les fournisseurs permettent alors à leurs abonnés de naviguer sur Internet avec une grande rapidité. Elle utilise les fréquences 2600 MHz, 1800 MHz, 700 MHz et 800 MHz. Cette dernière était auparavant employée par la télévision analogique, aujourd’hui disparue au profit de la TNT.      

Ce réseau est déployé sur la bande de fréquences la plus puissante, celle de 800MHz, et sur celles de 1800MHz et 2600MHz, et vous assure ainsi un débit en réception beaucoup plus important.

La 4G+

4G+ utilise la norme LTE-Advanced, une évolution de la LTE dont le très haut débit peut atteindre 1Gigabits/seconde. Bouygues Telecom est aujourd’hui le seul capable d’émettre le réseau 4G+ sur deux fréquences (1800 Mhz et 700Mhz), et permet aux abonnés de profiter de ce réseau via un abonnement dédié, grâce aux smartphones actuellement commercialisés. Les autres opérateurs mettent à disposition ce réseau dans leurs forfaits 4G.

La 5G

La 5ème génération est en cours de développement et sera un réseau mobile ultra haut débit. Cette technologie promet une couverture sans fil globale améliorée, des débits de données nettement plus rapides (jusqu’à plusieurs dizaines de Gbits/s !) et sera commercialisée aux alentours de 2020.